Un électeur averti en vaut deux

1984 Big Brother

Je discute avec un ami, il y quelques jours de cela:

L’ami: T’es pas tanné de voir ce journal-là remettre, jour après jour avec ses titres hauts d’un pied, ses thèmes anti-gouvernementaux, son « bon sens » populiste, ses faits divers sensationnels du meurtre d’untel, et j’en passe? Sans parler des plogues honteuses pour vendre leur dernière téléréalité vide.

Moi: Ouais, c’est sûr! Mais je suis surtout découragé que des milliers de québécois s’y abreuvent l’esprit sans broncher. Ils ne réalisent même pas l’intoxication dont ils sont victimes! Ça me déprime…

L’ami: Tu parles! Quand je pense à l’influence qu’un type comme Richard Martineau a sur les opinions et croyances de dizaines de milliers de personnes, ça me glace le sang dans les veines. Sans parler des radios-poubelles du genre Radio X à Québec.

Moi: T’as bien raison! Mais comment changer ça? Comment amène-t-on ces gens à poser un regard critique sur les points de vue de polémistes du genre de Martineau, Fillion et autres alors qu’aujourd’hui ils les avalent comme de la bonne soupe?

C’est à cet instant que j’ai une petite révélation.

Je poursuis: Et si on réévaluait notre devoir d’électeur, qu’on l’élargissait? On le sait, nos médias sont malades et leur état semble s’empirer. Soit. Alors prenons notre sort en main. Tu sais quelle est la seule façon de résister à la manipulation? C’est l’éducation. Il faut implanter un système d’éducation citoyenne et récompenser ceux et celles qui y participent.

Cela pourrait fonctionner comme suit. L’Assemblée nationale voterait une liste d’ouvrages réputées pour développer l’esprit critique. Elle serait composée de livres, films, documentaires… Pensez par exemple à 1984 de George Orwell, aux écrits de philosophes tels qu’Aristote ou Platon ou plus près de chez nous et de notre époque, au livre petit cours d’autodéfense intellectuelle de Normand Baillargeon. On mesurerait la connaissance que le citoyen aurait d’une œuvre par un examen assez simple. La réussite d’un ou de plusieurs examens octroierait un droit de vote supplémentaire aux élections provinciales.

Autrement dit, on récompenserait les individus qui cultivent leur intelligence citoyenne.

Et pour ceux qui ne souhaiteraient pas participer, tu te demandes? Rien ne changerait pour eux, statu quo, ils conserveraient leur droit de vote comme avant.

Oui, tu ne rêves pas, il faut revoir le concept d’une personne, un vote.

Promouvons un nouvel idéal: un électeur averti en vaut deux. Peut-être même trois…

Bien entendu, le système dans sa totalité serait basé sur la seule connaissance que démontre un citoyen. Rien à voir avec qui il est (sa profession, ses diplômes) ce qu’il a (sa richesse) ou ce qu’il contribue à la société (ses impôts). Tu sais un truc comme ça a déjà existé ailleurs dans le monde mais il reposait sur les classes sociales et économiques. Absolument contraire à l’esprit de ce que je te dis…

Oh et il faudrait aussi instaurer des cours obligatoires d’autodéfense intellectuelle au secondaire. Histoire que la nouvelle génération soit moins crédule que la nôtre. Quoique si je me fie aux événements du printemps dernier, ils ont l’air mieux partis eux…

Alors, qu’est-ce que tu en penses?

Mon ami: J’achète!

Moi: Reste aux partis politiques à nous proposer des idées aussi novatrices et engageantes.

À propos de hugoparizot

Ex blogueur épris de justice, préfère le scotch aux bulletins de nouvelles, possède 4 paires d'écouteurs et 2 poissons rouges. Aime la simplicité mais déteste les raccourcis. Voir tous les articles par hugoparizot

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :